Biographie Gaëlle Méchaly

« Cette variété cette éclectisme, cette aisance qu'il faut pour passer d'un sujet à l'autre je l'ai trouvé en Gaëlle, mais pas seulement il y aussi une beauté dans le son, le timbre, il y a une grande sensibilité sans affectation, elle a un sens dramatique puis elle a une grande présence sur scène, sa voix est à l ʼ image de sa personnalité vive, pétillante, sensible mais aussi très rigoureuse... pour finir je voudrai dire ceci qui résume mon sentiment mon goût pour elle et pour son talent quand Gaëlle n'est pas libre pour mes dates de concert et bien je ne fais pas ce concert  »
 
Gabriel Yared (Propos recueillis sur France-Musique dans l'émission "Au Diable Beauvert" de Thierry Beauvert consacrée à la carrière de Gaëlle Méchay, le 1er Juillet 2012 )

Parcours

Gaëlle Méchaly fait ses études musicales au CNR de Marseille et y remporte 4 médailles d’or à l’unanimité, piano (classe de Pierre Barbizet), musique de chambre, chant et art lyrique. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux : prix Espoir au concours international d’Oratorio et de Lied de Clermont-Ferrand, prix Henry Sauguet, prix de la Sacem et de la Mélodie Française du XXème Siècle, prix Yves Saint-Laurent, elle est demi-finaliste au concours "Cardiff Singer of The World 2001". Elle se produit sur les grandes scènes françaises (Palais Garnier, Théâtre du Châtelet, de Chaillot à Paris, Opéras de Marseille, Metz, Nice, Rennes…) et internationales (Italie, USA, Japon, Australie…) dans un parcours musical riche et éclectique passant avec aisance du répertoire baroque, à l’opéra-comique, de la comédie musicale à la musique contemporaine. La critique salue sa virtuosité vocale, la clarté de son timbre, son jeu et sa présence scéniques. Elle collabore avec bonheur avec les metteurs en scènes : Alfredo Arias, Jean-Marie Villégier, Pier-Luigi Pizzi, Andrei Serban, Maurizio Scaparro, Adrien Noble, Stephan Grögler… et les chefs d’orchestre : Riccardo Muti à la Scala de Milan, Bernard Soustrot à La Fenice de Venise, Yoram David à Palerme, Emmanuelle Haïm...Fidèle à William Christie et Hervé Niquet, Gaëlle Méchaly chante dans les grands festivals de musique baroque (Ambronay, Beaune, Versailles, Edimbourg, Amsterdam, Cologne) et au Festival d’Aix-En-Provence. Dans ce répertoire, elle enregistre : "Zoroastre" (nominé aux 46ème USA Grammy Awards en 2004), le rôle-titre du "Zéphire", "Didon et Enée", "Les Fêtes d’Hébée", "Hyppolite et Aricie" (disponibles chez Erato), "Daphnis et Chloé" de Boismortier (Glossa), "Le Triomphe d’Iris" de N. Clairambault (Naxos), "Les Nuits de Sceaux" de Nicolas Bernier (Alpha).

Gaëlle Mechaly se produit, en récital, dans le Lied ou la mélodie française ( Les Siècles à Lille, Acropolis à Nice, ou encore à l'auditorium de l'opéra Bastille à Paris, à l'auditorium du Louvres ... au festival de La Paz et Parana en Argentine... ) Ses créations : Soprano/Piano-Exposed, Perles d’Orient, Argentina… se présentent sous la forme de récitals offrant des mélodies thématiquement regroupées autour de sujets originaux. Elle participe régulièrement à des émissions en direct sur France Musique.

Elle collabore aussi depuis plusieurs années avec des compositeurs de musique de films, notamment Gabriel Yared *(Oscar pour la B.O du film « Le patient Anglais »)  avec les compositeurs Bruno Coulais ou Nicolas Piovani dont elle crée la comédie musicale Concha Bonita (DVD France-Télévision),elle est régulièrement invitée à interpréter leurs oeuvres lors de célébrations prestigieuses comme les European Films Academy Awards à Gand, Munich, Berlin, Tallin, lors du festival de Beiteddine au Liban...En tant qu' auteur-compositeur Gaëlle Méchaly a composé les chansons « une danse » pour la B.O du film de Richard Berry « La Boîte Noire » et « Lullaby for Dorothy » pour le film d’Agnès Merlet « Dorothy ».

Son goût pour l’art contemporain et l’expérimentation de son propre instrument la pousse à prêter sa voix à des artistes plasticiens et vidéastes. Ainsi on a pu l’entendre lors de La Fête des Lumières à Lyon, dans l’installation créée à cette occasion par le Groupe Dunes sur la Place des Terreaux. Elle crée avec l'ensemble Les Folies Françoises "The Tempest Book "  de Kaija Saariaoh,  l’opéra de Thierry Pécou "L’Amour Coupable". Alexandros Markéas écrit spécialement pour elle le rôle de Asmaa Mahfouz dans son opera-slam "80 Millions de vues".

La saison dernière elle a été particulièrement remarquée dans le rôle de l’Enfant dans "L’Enfant et les Sortilèges"  de Maurice Ravel à l’Opéra National de Paris au Palais Garnier. Elle a inauguré lors d’un récital au côté de Michel Legrand l’exposition Jacques Demy à la cinémathèque de Paris … Pour la saison 2013/14 elle sera Asma Mahfouz dans la création de l’Opéra-slam d’Alexandros Markeas et Éli Commins « 80 millions de vues » dans le cadre de Marseille 2013 capitale Européenne de la Culture à la villa Méditerranée , l’Opéra de Reims, la Scène Nationale de Mâcon. Son dernier livre-disque « Sortilèges et Carafons » un récital de mélodies pour les enfants a été enregistré sous la direction artistique exceptionnelle de Natalie Dessay il vient de sortir aux éditions « des braques », le lancement de ce disque coïncide avec la tournée du spectacle éponyme en France à l’opéra de Reims, la scène Théâtre du Cratère d’Alès …